Ce molosse est le descendant direct du grand chien du Tibet. Originaire des hauts plateaux de l’Asie Centrale, son axe de migration a été le suivant Asie Centrale, Asie Mineure, Europe orientale puis Europe centrale. Il est l’ancêtre de nombreux molosses actuels. On le rencontre dans les steppes et au pied de l’Himalaya, toujours comme chien de berger et féroce gardien de villages. Dans le passé, il était beaucoup plus grand qu’il ne l’est aujourd’hui. Marco Polo ne prétendait-il pas qu’il était  »grand comme un âne » ! Menacé d’extinction au XIXème siècle, il a été sauvé par des éleveurs britanniques. Il est arrivé en France en 1980.

 

Elevage spécialisé en race unique depuis plus de 15 ans qui vous propose de beaux chiots tous nés à l’élevage.
Elevage titulaire des Certificats de Capacité à élever
N°84-007 et 84-004 (
Décret 2000-1039 du 23/10/2000).
Déclaré et agréé par les services vétérinaires, préfectoraux et fiscaux.
Adhérant au Syndicat National des Professionnels du Chiens et du Chat.
Fuir la routine et gagner un confort de vie, c’est le pari que nous avons fait il y a bientôt 6 ans en quittant tous les deux notre emploi pour reprendre à fond l’élevage de Coton de Tulear que mes beaux-parents et parents de Madame CELLIER avaient installé à Camaret sur Aigues dans le Vaucluse. Et depuis, c’est sous le soleil de Provence que nous nous épanouissons dans un nuage de Cotons… de Tuléar.
Pour Cathy, le Coton de Tuléar, c’est une longue histoire. Il faut dire qu’en 1967, à Madagascar, je faisais mes premiers pas au milieu des Cotons qu’élevaient mes parents M. et Mme Lionel COUDRE.
De retour en France en 1971 avec 7 ou 8 cotons, la famille va découvrir une autre vie et l’élevage sera mis en sommeil le temps de se réinstaller.
Il faut attendre la fin des années 80 pour que l’élevage d’Ivandry (qui veut dire « petit coin tranquille » en malgache) redémarre. Il a fallu recréer le cheptel car le standard était différent. Un travail d’envergure, j’y ai entraîné François qui devint mon mari. En 1996, lorsque mes parents prirent leur retraite, nous n’hésiterons pas à reprendre l’élevage.
Je pense que nous sommes les seuls éleveurs en race unique ayant un cheptel aussi important. Aucune race ne nous a attiré. Nous ne souhaitons pas « faire du chien » (jargon tristement et seulement commercial du monde canin), mais sélectionner des adultes, élever des chiots dans les meilleures conditions psychologiques et sanitaires possibles pour les proposer à la vente.
Il nous est arrivé de décourager, compte tenu de mauvaises conditions de vie pour le chiot, des clients. Nous n’avons pas non plus hésité à aller à Dijon échanger un chiot qui ne s’adaptait pas chez le client, à la grande surprise de celui-ci. Nous avons fait une très grande sélection des adultes en achetant des chiots de hautes origines, en brassant les origines. Nous choisissons les deux reproducteurs en fonction de plusieurs critères : les caractères, la morphologie, les origines, et ce que nous cherchons à améliorer en cherchant toujours le beau et bon.
Aujourd’hui nous pensons avoir fait un grand pas. Nous ne regrettons pas de nous être lancé dans l’aventure. Pour nous le respect, tout d’abord de nos petits compagnons à 4 pattes, de nos clients et de nous même est primodial pour notre équilibre. Ne rien faire à leur détriment, être francs, clairs et droits c’est notre devise, notre meilleure publicité, et cela marche ainsi. Je peux vous assurer que nous pouvons être éleveurs, même professionnels, et aussi attentifs et morales vis à vis de nos adultes et chiots. C’est un métier (même si le terme ne reflète pas la tendresse que nous avons pour eux et cette vie) qui nécessite de nombreuses qualités. Nous apportons beaucoup d’attention au démarrage psychologique des chiots et à leur suivi. D’ailleurs François à suivi des cours de psychologie canine. Notre fierté est de vouloir prendre le temps, et après entretien avec l’éventuel client, de savoir trouver le chiot qui lui conviendra le mieux. Nous les connaissons tous, leur faiblesses éventuellles et leurs forces. En retour de très nombreux clients nous ont offert ces mots en récompense : « c’est le chien que j’attendais, je ne pensais pas trouver une telle entente ».
Le Coton est un petit chien de compagnie espiègle, joueur, amusant, très calin, qui a une extraordinaire adaptabilité. Nous avons vendu des chiots à tous styles de clients, de conditions de vie et les chiots épousent merveilleusement bien ces conditions. Au bureau, en voiture, à la maison ou à la campagne. Pour son et votre plus grand bonheur et donc le notre. En plus, sa robustesse de santé est un atout supplémentaire.
mes races préférées